CONTACT :

sophie.bouquerel@gmail.com

07.81.56.41.46

VALENCE - PARIS

© Sophie BOUQUEREL

Roberta PETRINI, bergère et créatrice de rencontres

Roberta est une créatrice atypique. Née en Italie, dans la région d'Assise, elle vit aujourd'hui en Ardèche, au Domaine Le Trouillet, lieu qu'elle a rêvé, conçu, construit et qu'elle anime au quotidien avec sa philosophie de vie : la rencontre et la création partagée.

Un lieu hors norme. Tout comme sa créatrice.

" Je ne crois pas qu'une œuvre puisse se terminer, simplement elle peut laisser la place à une autre, avec laquelle aura forcement un lien…"

Tu te sens plutôt créatrice, co-créatrice, inventeuse, artisane, interprète, … ?

Je n’arrive à m’identifier avec aucune de ces figures et en même temps chacune a une petite place en moi.

Parmi tes œuvres, quelle est celle que tu aimes le plus et pourquoi ?

Etant donné que je ne suis pas créatrice, l’œuvre que j’aime par-dessus toutes les autres est ma vie et la manière dont elle s’est déroulée jusqu’ici.

Reste le doute que j’y sois pour quelque chose ou que j’ai juste suivi docilement les chances qui m’ont été offertes.

Domaine Le Trouillet - Alboussière (07)

Qu’est-ce qui te donne envie de créer ? Qu’est-ce qui t'éloigne de la création et comment fais-tu pour en retrouver le chemin?

 

Le défi et la curiosité de voir si j’arrive à assumer ce défi.

Qu’est-ce qui t'éloigne de la création et comment fais-tu pour en retrouver le chemin?

 

La contrainte de la vie publique, l’effort de retrouver la compagnie de moi-même et l’attention aux signaux autour de moi.

Dans ton expérience, quels sont les liens qui existent entre idée, matière, corps et création ?

 

Des liens indissolubles et un chef d’orchestre qui est le vivant.

Pourrais-tu nous raconter ce qui se passe à l’intérieur de toi quand tu es en train de créer (en nous donnant un exemple) ?

Un espèce de chatouillement auquel il est impossible de résister.

Comment sais-tu qu’une œuvre est terminée ? A quoi le reconnais-tu ?

Je ne crois pas qu'une œuvre puisse se terminer, simplement elle peut laisser la place à un autre (avec laquelle aura forcement un lien).

Qu’est-ce que tu aimerais dire à celui ou celle qui n’ose pas se lancer dans un processus créatif ?

 

Qu'il faut ouvrir quand la vie frappe à la porte.

Si tu avais un livre, un artiste, une œuvre qui t'a touchée et que tu aimerais nous faire découvrir … ?

 

La Chaconne de Bach.

 

« Sur une portée, pour un petit instrument, cet homme a écrit tout un monde des pensées les plus profondes et des sentiments les plus forts. Si je pouvais imaginer que je puis créer, ou simplement concevoir une telle pièce, je suis assez certain que l’excès d’excitation et de bouleversement me conduiraient à la folie. »

Johannes Brahms, lettre à Clara Schumann

Et si tu nous partageais ton meilleur remède contre le découragement ?

 

Penser simplement que se décourager ne vaut pas le coup et faire appel à la force qui est au-dedans nous.