Rechercher

De l'autre côté du miroir

On pourrait briser le verre du sablier pour vivre le temps autrement. Peupler nos rêves comme s’ils étaient nos jours et faire de ces visions insoumises les repères de nos routes. On pourrait choisir d’attendre que la nuit soit reine pour contempler l’étoile et se laisser mettre en marche par elle. La choisir autant qu’elle nous choisit. Sans pouvoir expliquer cette élection du cœur autrement que par la vigueur du sang dans nos tempes…

On pourrait briser le verre du sablier pour vivre le temps autrement. Peupler nos rêves comme s’ils étaient nos jours et faire de ces visions insoumises les repères de nos routes. On pourrait choisir d’attendre que la nuit soit reine pour contempler l’étoile et se laisser mettre en marche par elle. La choisir autant qu’elle nous choisit. Sans pouvoir expliquer cette élection du cœur autrement que par la vigueur du sang dans nos tempes…

On pourrait décider pour une fois de gravir la face intérieure de notre peau et laisser nos cheveux s’enfoncer comme des racines. Retourner le gant de nos existences et mélanger le dedans avec le dehors. Sentir alors le frémissement de la nouveauté à la lisière de soi. Mettre la vie sens dessus-dessous et lire à l’envers …


On pourrait s’approcher du monde comme d’un tableau qu’on s’apprêterait à peindre. Comme d’une terre neuve qui se vêtirait bientôt des mille pigments de terres rêvées. On garderait un lieu vacant pour que ça vibre en nous. Un lieu au bord duquel on déchausserait le poids d’affairement de notre dos, de notre nuque et de toutes les parcelles de notre peau. Pour une fois, on laisserait notre détermination nous écrire des cartes postales depuis son lieu de repos.


De notre bouche, on verrait s’écouler des océans immenses. Et nos yeux regarderaient à travers le temps. On finirait par s’asseoir pour dénouer les noeuds d’une pensée qui aurait valsée entre les pattes d’un jeune chien fou… Les pieds campés aux quatre coins de la boussole.


Tes mots me manquent … Et ta voix plus encore.

Ulysse

0 vue

CONTACT :

sophie.bouquerel@gmail.com

07.81.56.41.46

VALENCE - LYON

© Sophie BOUQUEREL